Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour


Abilio Diniz veut se renforcer dans Carrefour

Le groupe GPA dirigé par Abilio Diniz (en savoir plus) fait face à de graves difficultés financières au début des années 1990, tandis que le Brésil connait une crise économique sans précédent. Au moment de la présidentielle de 1989, le chef d'entreprise est enlevé par un groupuscule "d’extrême gauche". Libéré au bout d'une semaine, il va rester affecté par cette expérience. A la fin des années 1990, GPA instaure des liens financiers et commerciaux avec Casino. En 1995, Abilio Diniz ouvre le groupe Pão de Açúcar aux investisseurs. L'homme d'affaires entame alors une phase d'achats d'entreprises et GPA devient le chef de file de la commercialisation dans le pays.

Le retour d'Abilio Diniz dans le secteur de la grande distribution au Brésil, et avec Carrefour

En doublant sa prise d'actions dans le capital du groupe Carrefour France, la société d'Abilio Diniz devient le 4e actionnaire du géant. Péninsula détient 12% du capital de Carrefour Brésil en 2015. Dès lors, l'homme d'affaires possède, à travers Peninsula, 2 sièges au conseil d’administration. Au printemps 2013, il prend la tête du conseil d’administration de BRF (Brasil Foods), un géant de l'agroalimentaire. À 78 ans, Abilio Diniz revient dans le circuit de la distribution au Brésil, épaulé par un partenaire de premier plan.

Dans son enfance, Abilio Diniz souffre de l'animosité des gosses de son quartier. Dans les années 50, le jeune homme intègre une école de management à São Paulo, d’où il sort diplômé. Abilio Diniz est né en 1936 dans la capitale économique du Brésil.

Le groupe Pão de Açúcar renoue avec sa stabilité financière juste après la crise et commence à discuter de partenariat avec Casino. Il fait en effet face à la concurrence de Carrefour au Brésil. Abilio Diniz revend des actions à hauteur d'un milliard de dollars à Casino et promet de céder la tête du groupe Pão de Açúcar 7 ans plus tard à Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino. A l'automne 2013, l’accord signé avec le groupe français lui permet d’être délivré de sa clause de non-concurrence. Il peut de nouveau faire des affaires dans l'ensemble des secteurs économiques. C'est au tout début des années 2010 qu'Abilio Diniz entend saisir la chance de faire de son groupe le numéro deux mondial du secteur de la distribution en réalisant la fusion du groupe GPA avec Carrefour Brésil.

La famille, le sport, un homme de valeurs

Confiant dans les bienfaits de l'entraînement sportif, le businessman fonde des espaces de fitness au sein supermarchés GPA et incite ses salariés à prendre part aux courses sponsorisées par le groupe. Homme tenant aux valeurs familiales, Abilio Diniz est le père de 6 enfants. Fondateur du groupe d’Audax, destiné à déceler les jeunes talents, l'entrepreneur appartient également au groupe de consultation du São Paulo Futebol Clube. Athlète, Abilio Diniz commence sa journée par un entraînement sportif. Autrefois gardien de but, il a également pratiqué la capoeira, la musculation et la boxe.

Dans son pays, l'une des personnes les plus fascinantes est Abilio Diniz. En 2011, l'entrepreneur intègre la Chambre de Politique et de Gestion et performance, qui a comme missions de rendre concurrentielles les entreprises brésiliennes et d’améliorer la performance des prestations publiques. D’après le magazine brésilien "Epoca", l'entrepreneur compte parmi les cent personnages ayant le plus d'influence au sein du sous-continent brésilien. Possédant un patrimoine estimé à 3,7 milliards de dollars, Abilio Diniz est la dixième fortune du Brésil, d'après "Forbes".